Saviez-vous que les droits sur le père Noël n’appartiennent pas à Coca-Cola ?


Saviez-vous que les droits sur le père Noël n’appartiennent pas à Coca-Cola ?

Il s’agit de l’un des grands contes de… marketing de notre époque : Coca-Cola aurait créé le père Noël et posséderait des droits sur le célèbre bonhomme en rouge! Un conte que les professeurs des facultés de communication et de marketing aiment bien raconter à leurs étudiants.

Un succès marketing

On comprend pourquoi ! En 1931, Coca-Cola présente sur ses bouteilles un Papa Noël vêtu de rouge. Si le père Noël a été représenté de différentes façons au cours des époques, parfois vêtu de vert ou de rouge, portant une couronne ou une tuque, Coca-Cola a réussi à ancrer définitivement sa représentation du personnage dans l’imaginaire collectif occidental.

Ce tour de force représente l’une des plus grandes réussites marketing de l’histoire et a donné naissance à un nouveau mythe de Noël : le père Noël appartient à Coca-Cola.

Or, c’est faux. Si Coca-Cola est à l’origine de certaines caractéristiques phares du personnage, elle n’en est pas l’auteure et ne possède donc aucun droit sur le personnage.

 Les origines

Le père Noël tire son origine de la fête chrétienne de Saint-Nicolas. Depuis le Moyen Âge, cette fête est célébrée le 6 décembre. Dans la nuit du 5 au 6 décembre, saint Nicolas s’introduirait dans les maisons pour distribuer des cadeaux aux enfants qui ont été sages.

Déjà, au Moyen Âge, il était représenté avec une grande barbe blanche et souvent habillé d’une tunique religieuse… rouge et blanche. Tiens donc !

Particulièrement célébrée par les Hollandais, la tradition du Sinterklaas (Saint-Nicolas en néerlandais) traverse l’Atlantique avec les colons hollandais qui ont fondé New Amsterdam, maintenant devenu New York.

De Sinterklaas à Santa Claus grâce à la littérature

Sinterklaas, très populaire auprès des descendants des colons hollandais, s’américanise dès le début du XIXe siècle et devient Santa Claus.

En 1821, la figure du père Noël fait son apparition dans la littérature américaine grâce à l’œuvre de William B. Gilley, A New Year's present, to the little ones from five to twelve, puis en 1837 dans le célèbre poème de A visit from St-Nicholas, mieux connu sous le nom de The Night Before Christmas. C’est toutefois grâce à Charles Dickens et à ses livres de Noël que le père Noël s’installe durablement dans la culture populaire américaine.

De la littérature en passant par la caricature et jusqu’à la bouteille

Ce ne sont pourtant pas des écrivains de renom qui ont façonné l’image du père Noël jovial que nous connaissons tous, mais plutôt le caricaturiste germano-américain Thomas Nast. C’est d’ailleurs le Papa Noël de Nast que Coca-Cola réutilisera sur ses bouteilles !

Dès décembre 1850, Thomas Nast publie dans le Harper’s Weekly ses caricatures du père Noël (voir l'image plus haut). En 1866, il publie une compilation de ses caricatures dans Santa Claus And His Works.

Bedonnant, arborant une grande barbe blanche, habillé d’un lourd manteau de fourrure et de gros pantalons tenus par une large ceinture, le père Noël de Nast ressemble énormément au père Noël moderne. Par contre, il porte une couronne et non pas une tuque. Il ne porte pas non plus de grosses bottes noires. La tuque et les bottes, on les doit bien à Coca-Cola.

Le père Noël appartient au domaine public

Personnage centenaire, illustré dans les années 1800, notre Papa Noël est libre de droits. Cela explique pourquoi le père Noël a pu être repris par le plus grand rival de Coca-Cola, Pepsi, sans crainte de poursuite.

Attention cependant! Si le personnage, bonhomme jovial et bedonnant habillé en rouge, est libre de droits, les dessins le représentant sur les bouteilles de Coca-Cola appartiennent à l’entreprise américaine. Soyez vigilant avant de reprendre ces images et demandez l’autorisation !

Joyeux Noël !