Réviser le droit d’auteur pour rapprocher intelligence artificielle et culture


Réviser le droit d’auteur pour rapprocher intelligence artificielle et culture

 

COMMUNIQUÉ

 

Montréal, 29 septembre 2023 — Dans la foulée de l'évènement All In, Copibec réitère sa demande de modification de la Loi sur le droit d’auteur afin d’assurer la protection des créateurs et l’efficience du marché pour un rapprochement harmonieux entre intelligence artificielle et culture. 

Les sphères de l'intelligence artificielle et de la culture sont étroitement entrelacées. Lors de l'évènement, All In, décrit comme le « plus grand évènement en intelligence artificielle au Canada », la culture a été invitée à participer au dialogue entre créateurs, experts et scientifiques grâce à la Coalition pour la diversité des expressions culturelles (CDEC) et à l’appui financier du ministère de la Culture et des Communications. 

Les avancées de l’IA soulèvent des craintes légitimes quant à la vitalité de l'écosystème créatif canadien. Or, Copibec est convaincue qu'avec des stratégies gouvernementales ciblées et une législation appropriée, ces développements ont le potentiel de bénéficier aux créateurs. En cela, il est essentiel que le gouvernement canadien aille de l’avant avec son engagement d’apporter des modifications à la Loi sur le droit d’auteur formalisé au sein du budget 2022. 

Face à l’événement All In et à l'évolution rapide de l'intelligence artificielle, il est impératif de garantir un équilibre entre technologie et culture. Nous appelons le gouvernement à honorer ses engagements, soit d’assurer une protection des contenus et une juste rémunération pour nos créateurs. Dans cet environnement changeant, seule une réforme à très court terme de la Loi sur le droit d’auteur pourra protéger les créateurs canadiens. 

— Christian Laforce, directeur général de Copibec 

Nous sollicitons l’appui de l’honorable François-Philippe Champagne, afin de porter la charge de mener à terme la modification de la Loi sur le droit d’auteur avec son homologue Pascale St-Onge, en vue d'assurer une rémunération équitable pour les créateurs.

 

À propos de Copibec
Copibec est une entreprise d’économie sociale à but non-lucratif spécialisée en gestion des droits d’auteur. Elle représente plus de 30 000 autrices et auteurs, et 1 300 maisons d’édition. Elle offre aux utilisatrices et aux utilisateurs de matériel protégé par le droit d’auteur des solutions simples et adaptées à leurs besoins. À l’échelle internationale, la société de gestion collective a conclu des ententes avec plus de 33 sociétés étrangères afin d’inclure les livres, journaux et revues de ces pays à son répertoire. Elle compte parmi ses membres l’UNEQ, l’ANEL, le RAAV, l’AJIQ, la FPQJ, la SODEP, les Quotidiens du Québec et les Hebdos du Québec.  

 

-30-

 

Source :
Éric Bolduc
Agent marketing
[email protected]